Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stéphanos Thomopoulos - Piano

Publié le

Stéphanos Thomopoulos - Piano

« Ce pianiste grec est saisissant dans Herma de Iannis Xenakis » Olivier Bellamy - Le Monde de la musique

« C’est vraiment un « medium » qui entend intérieurement la musique, et la livre avec passion. » Michèle Fizaine - Le Midi Libre

Stéphanos Thomopoulos est un pianiste reconnu pour l’originalité de son répertoire, dont le choix émane d’une vraie réflexion sur la musique et sur l’art.

Considérant la musique comme un territoire sans aucune frontière stylistique ou historique, il interprète des œuvres variées allant de compositeurs qui le fascinent depuis son enfance tels que Beethoven, Liszt, Debussy, Ravel, Rachmaninov, à des compositeurs récents tels que Iannis Xenakis, Thomas Adès, Philip Glass, Georges Koumendakis, Gérard Pesson.

Le parcours de ce pianiste, à l’image de son répertoire, est héteroclyte et ne connaît aucune frontière. Après avoir étudié au Conservatoire National de Thessalonique en Grèce et à la Musikhochschule de Cologne en Allemagne dans la classe de Arbo Valdma, Stéphanos Thomopoulos travaille aux côtés de Jacques Rouvier et Marie Françoise Bucquet au CNSM de Paris, ou il obtient en 2001, le diplôme de formation supérieure avec une mention très bien.

Il travaille par la suite avec Hakon Austbo au Conservatoire d’Amsterdam, où il obtient un Master d‘Interprète en 2005. Il beneficie également au cours de ces études, des conseils de personnalités telles que Aldo Ciccolini, Dimitri Bashkirov, John O’Conor, ainsi que Leon Fleischer.

Stéphanos Thomopoulos est lauréat des concours internationaux (Holland Music Sessions, Maria Canals, Hellexpo, Jugend Musiziert) ou encore sélectionné par la Fondation Blüthner, la Yamaha Music Foundation, la Fondation Kempff, la Tokyo Foundation.

Stephanos Thomopoulos se produit en Europe, aux Etats Unis, au Brésil, au Japon, en Turquie, en Egypte, en Ukraine et dans des lieux comme le Mégaron d’Athènes, le Concertgebouw d’Amsterdam, le Théâtre Antique d’Epidaure, la salle Cecilia Mireiles à Rio de Janeiro, le Alti Hall de Kyoto, ou encore la Salle Gaveau et la Cité de la Musique.

Il est par ailleurs régulièrement invité à jouer avec tous les grands orchestres grecs, ainsi qu‘avec les orchestres nationaux de Belgrade, Odessa, Chypre, l’Orchestre de Chambre Néerlandais et l’Orchestre de l’Opéra du Caire.

Il se produit dans divers festivals dont les Rencontres Musicales de Santander, The new Masters on tour series à Amsterdam, Piano à Auxerre, Les Dominicains de Haute Alsace, le Festival Dimitria à Thessalonique, le Festival Georges Bizet à Bougival etc.

Parmi ses partenaires de prédilection comptent le Quatuor Arditti et Patrice Fontanarosa.

Son goût pour les projets expérimentaux et sa curiosité de toutes les formes d’expression artistique l’ont amené à se produire en tant que pianiste, dans La Marquise d’O d’Heinrich von Kleist, pièce mise en scène par Lukas Hemleb, et produite par le Théâtre Gérard Philippe et la Maison de la Culture d’Amiens, ou encore à créer avec Tal Isaac Hadad la performance Le piano et le salon de musique, dans le cadre de la FIAC au grand palais en octobre 2011. En février 2010, il a également participé à l’adaptation par Hervé Lacombe de l’Arlesienne en forme de melodrame au musée d‘Orsay.

Il enregistre des oeuvres d‘Alexander Scriabin pour le Mécénat Musical de la Société Générale, et des oeuvres de Manos Hadjidakis pour la fondation italienne CIMA. Son dernier disque, enregistré en 2011 grâce à la fondation Meyer, comprend l’intégrale des oeuvres pour piano ainsi que Synaphaï pour piano et orchestre de Iannis Xenakis.

En 2009, Stéphanos Thomopoulos est le premier pianiste en France à réaliser un Doctorat d’Interprète au Conservatoire de Paris, dans le cadre duquel il effectue une recherche autour de Iannis Xenakis sous la direction de Gérard Pesson et Jean Yves Bosseur. L’écriture de cette thèse le mène à participer à des concerts et des conférences autour de Xenakis à Montréal, Paris, Londres, Belgrade, Leipzig, Athènes, ainsi qu‘à publier un premier article dans l’ouvrage collectif Performing Xenakis, aux cotés de personnalités telles que Milan Kundera, Michel Tabachnik et Irvine Arditti (Pendragon Press).

Stéphanos Thomopoulos est actuellement professeur de piano au Conservatoire à Rayonnement Régional de Nice.

Commenter cet article