Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sergueï Milstein - Piano

Publié le

 Sergueï Milstein  - Piano

Né à Moscou de parents musiciens, Serguei Milstein apprend le piano dés l´âge de cinq ans et entre, un an plus tard, à l'Ecole Centrale de Musique de Moscou. En 1977, il intègre la classe de son père, Iakov Milstein, au Conservatoire Tchaikovski ; après sa mort en 1981, Serguei continue ses études avec Boris Bekhterev.

En 1983 il obtient le diplôme du Conservatoire Tchaikovski avec mention " Excellent ".

A partir de ce moment Serguei Milstein se produit en Russie (Moscou, Leningrad) et en Europe (Allemagne de l´Ouest, Royaume Uni) comme soliste et avec des partenaires tels que G. Pissarenko (soprano), I. Kaler (violon), A. Kniazev (violoncelle).

En 1983 et 1984, sur l´invitation de Sviatoslav Richter, S. Milstein collabore à la production de deux opéras de Britten pour le festival « Soirées de Décembre» au musée Pouchkine à Moscou.

En 1984, il participe également au « Festival International de Musique » (Moscou).

En 1988, Serguei remporte le deuxième prix du Concours International de piano « Le Printemps de Prague », et sa carrière de soliste international commence à se développer plus pleinement. Il effectue de nombreuses tournées en République Tchèque et ,en 1990, il est invité au festival « Le Printemps de Prague ».

En Russie, ses succès lui permettent de mener une vie de concertiste à plein temps. Il est ainsi invité par plusieurs orchestres de l´ex-URSS tels que les Orchestres Nationaux Symphoniques de Minsk, Rostov, les Orchestres Philharmoniques de Voronej, Tcheliabinsk sous la direction de V.Verbitski, Y.Efimov, S.Kogan, Serguei Milstein donne ses premiers concerts en Italie.

De 1989 à 1991, Serguei Milstein accomplit un stage d´assistanat au Conservatoire Tchaikovski de Moscou. En 1991, il s´installe en France et obtient cette même année le troisième prix du Concours International de piano « G.B.Viotti » à Vercelli (Italie). Il se voit proposer de nombreux concerts en France, en Suisse, en Autriche. En 1995, Serguei a une grande tournée aux Etats-Unis avec le violoniste F.Novotny comprenant un récital au Carnegie Hall.

En 1997, Serguei Milstein remporte le premier prix du Tournoi International de Musique à Rome. Il joue plusieurs récitals, concerts avec orchestre (l´Orchestre Symphonique de Par-dubice, Moscow Symphony Orchestra, l´orchestre de l´Opéra National de Lyon dirigés par I.Dénès, J.Revsen, C.Gibault), de multiples concerts de musique de chambre avec les supersolistes de l´orchestre de l'Opéra National de Lyon, de l´Orchestre National de Lyon, de l´orchestre de l´Opéra National de Paris, de l´Orchestre Philharmonique de Montpellier, participe à nombreux festivals comme « Le Printemps de Prague », « L´Automne de Moravie » (Brno, Rép. Tchèque), « Gradus ad Parnassum » à la mémoire de Sviatoslav Richter (Moscou), « Mai Musical d´Ay Champagne », « Le Printemps de Bresle », « Flâneries Musicales de Reims ».

En 2001, Serguei Milstein joue avec grand succès un récital à La Roque d´Anthéron pendant une journée consacrée à la mémoire de son père Iakov Milstein.

En mai 2006, son interprétation du Double Concerto pour piano, violon et 13 instruments à vent de Berg au festival "Printemps de Prague" et "Janacek Mai" avec F. Novotny (violon) et "Chamber Harmonie" dirigé par L. Pesek fut ovationné par le public et salué par la presse.

De 2003 à 2006, Serguei Milstein se produit au Japon où, lors d'un récital à Tokyo, le concert se déroule à guichet fermé et se termine par une ovation unanime du public.

Parallèlement à sa carrière de concertiste, Serguei Milstein consacre une partie de son temps à l'enseignement.

Il occupe le poste de professeur invité de piano à « Kobé College » (Université de Kobé) au Japon entre 2003 et 2006.

Serguei Milstein donne régulièrement des master class en Europe et en Asie.

Depuis 2008, Serguei Milstein est professeur de piano au Conservatoire de Musique de Genève.

Sviatoslav Richter voyait en Serguei Milstein un musicien sérieux, réfléchi, pianiste de talent, profondément érudit alors que la presse salue « un pianiste au style foudroyant et visionnaire qui nous a donné un de ces rares moments de bonheur musical que tout mélomane averti peut espérer goûter quelquefois dans sa vie ».

Commenter cet article